Retour sur la cérémonie des voeux de la municipalité qui s’est tenue, hier samedi 12 janvier à la salle des fêtes.

Discours de Patrick Véron, Maire de Couzon-au-Mont-d’Or

  • Madame la Députée de la 5ème circonscription du Rhône, chère Blandine Brocard,
  • Madame la Conseillère Régionale de la Région Auvergne Rhône Alpes, chère Karine Lucas,
  • Monsieur le Vice-Président de la Métropole de Lyon, en charge de l’Urbanisme, du Cadre de vie et de l’Habitat, représentant le Président de la Métropole de Lyon, cher Michel Le Faou,
  • Madame le Maire de Fontaines St Martin, chère Virginie Poulain, Madame le Maire de Genay, chère Valérie Giraud, Monsieur le Maire de St Germain, cher Renaud George, Monsieur le Maire de Collonges, cher Alain Germain, Monsieur le Maire de Fontaines, cher Thierry Pouzol, Monsieur le 1er Adjoint de Champagne, cher Pierre Diamantidis, Mesdames et Messieurs les Adjoints d’Albigny, chère Marie-Christine Corredera et cher Yves Chipier de Dardilly, chers Bernard Paget et Jean-Luc Duperrier de Qincieux, chère Michèle Mureau de St Romain, cher Pascal Waget,
  • Monsieur le Directeur du Service Départemental-Métropolitain d’Incendie et de Secours, Monsieur le Contrôleur Général Serge Delaigue,
  • Monsieur le Commandant de la compagnie de gendarmerie départementale de Lyon, Monsieur le Chef d’Escadron, Pierre-Yves Kerdoncuff,
  • Monsieur le Chef de Centre de la Caserne de pompiers de Couzon / St Romain, Capitaine Thierry Colombo et tous vos pompiers,
  • Monsieur le Commandant de la brigade de gendarmerie de Neuville, Lieutenant David Linossier et tous vos gendarmes,
  • Mesdames et Messieurs les élus de Couzon,
  • Mesdames et Messieurs les élus des communes voisines,
  • Mesdames et Messieurs les Présidents et membres d’associations,
  • Mesdames et Messieurs les entrepreneurs et commerçants,
  • Monsieur le Curé de l’Eglise St Roch, Père Ruet,
  • Mesdames et Messieurs les agents de la commune de Couzon,
  • Mesdames et Messieurs de GRDF, d’ENEDIS, de Lyon Métropole Habitat et du SIGERLY qui sont nos partenaires tout au long de l’année,
  • Chers Couzonnais,
  • chers amis,

Bienvenue dans cette salle des fêtes de Couzon-au-Mont-d’Or pour la cérémonie des vœux 2019, moment de partage et de rencontre avec tous vos élus. C’est pour moi, toujours un réel plaisir de vous accueillir depuis maintenant 5 ans. Je tiens à remercier les services de notre commune et les élues de la communication qui m’ont aidé à préparer cette cérémonie des vœux 2019.

Je tiens aussi à dire un grand merci et un grand bravo à l’association couzonnaise de musique traditionnelle, Le Bec à Sons, pour avoir animé le début de cette manifestation.

Le moment des vœux est un moment privilégié pour un Maire et son équipe, car il s’agit de présenter le bilan de l’année écoulée, mais aussi de tracer la route à venir.

Sur le plan national, la fin de l’année 2018 aura été marquée par le mouvement inédit des gilets jaunes. Des voies se sont élevées dans la rue et sur des ronds-points, afin d’exprimer de l’inquiétude, de la colère, voire de l’exaspération. Certaines revendications sont légitimes, notamment celles concernant le pouvoir d’achat : nous connaissons tous, dans nos entourages, une femme seule qui élève ses enfants, un jeune au chômage ou un retraité qui a du mal à boucler ses fins de mois.

Le Président de la République a proposé aux Français une grande consultation nationale. Il a souhaité s’appuyer sur les Maires pour faire remonter les débats et les échanges que nous avons avec les habitants de nos communes, prouvant une fois de plus que le Maire est le maillon essentiel et privilégié de notre République. Un cahier de doléances et de propositions est à votre disposition en Mairie de Couzon. Ce débat national va nous permettre de réfléchir à des questions essentielles pour l’avenir de notre pays. Une première réunion publique, ouverte à tous, se tiendra à St Germain le mercredi 16 janvier à 20h30. Cette réunion permettra de recenser et d’affiner les choix des thématiques prioritaires.

Et notre commune vous propose de débattre sur les thématiques retenues, dès le samedi 2 février 10h, ici dans cette salle des fêtes. Le but étant que nos territoires puissent trouver des solutions locales qui pourraient être mise en place dans quelques mois.

Mais il ne faut surtout pas opposer pouvoir d’achat et protection de l’environnement. Le réchauffement climatique est à son comble. Des solutions pérennes doivent être trouvées, cela demande un effort collectif et beaucoup d’investissements. La Métropole de Lyon est déjà en action sur ces sujets importants depuis plusieurs années.

En revanche la violence de certains gilets jaunes ou assimilés doit être condamnée avec fermeté. Détruire des magasins, des banques, des restaurants, c’est aussi casser l’outil de travail de nombreuses professions et cela ne peut être toléré. Il faut maintenant savoir arrêter le mouvement et négocier au mieux pour l’intérêt des plus démunis.

Et durant cette période difficile, nos forces de sécurité ont été présentes un peu partout en France en subissant elles aussi de nombreux blessés. Nos policiers, nos gendarmes, nos pompiers et nos forces armées restent mobilisées 7 jours sur 7 et 24h sur 24, pour nous protéger contre d’éventuels attentats. Et les personnes décédées en 2018, sont dans encore nos mémoires, pour nous rappeler que le danger est toujours présent.

Et je souhaiterais que nous applaudissions nos amis pompiers et gendarmes présents dans la salle ce soir : UN GRAND MERCI A VOUS TOUS.

L’année 2019, sera marquée, fin mai, par les élections européennes. Ce sera un grand-rendez pour l’Europe et pour la France.

« Les peuples d’Europe, en établissant entre eux une union sans cesse plus étroite ont décidé de partager un avenir pacifique, fondé sur des valeurs communes. Consciente de son patrimoine spirituel et moral, l’union se fonde sur les valeurs indivisibles et universelles de dignité humaine, de liberté, d’égalité et de solidarité ; elle repose sur le principe de la démocratie et de l’Etat de droit »

Ces quelques lignes sont les premières de celles inscrites dans la Charte des Droits Fondamentaux de l’Union Européenne. Ne laissons pas les extrêmes de tout bord saborder tout le travail accompli depuis des décennies. Pour que cela n’arrive pas, votons le dimanche 26 mai 2019, car on sait tous, par expérience, à qui profite une abstention massive.

 

Dans ce monde en mouvement perpétuel ; nous, Maires et Elus des communes souhaitons travailler au développement d’une Métropole de Lyon ambitieuse qui reste à l’écoute de ses territoires et des citoyens qui y vivent.

La Métropole de Lyon est une innovation institutionnelle unique dont les compétences élargies concernent le quotidien des Grands Lyonnais. Les 59 communes qui la composent, participent pleinement au rayonnement et au dynamisme de cette collectivité.

Mais nous ne devons pas opposer l’intérêt de la Métropole de Lyon, à celui des communes qui la composent. Bien au contraire, l’intérêt de nos habitants passe par une répartition bien pensée des rôles, des investissements et des compétences, et par une parfaite coordination des moyens.

Notre commune est prête à poursuivre dans cette voie, même si le mode de scrutin prévu en 2020, ne permet pas à toutes les communes, d’être directement représentées au futur Conseil de La Métropole de Lyon. Je suis persuadé qu’il est possible de travailler sur une gouvernance qui puisse répondre à cet enjeu de représentativité de tous les territoires.

Pour réussir ce challenge, nous avons besoin de travailler de plus en plus en relation avec les communes voisines. Nos différentes communes font toute partie de la Conférence Territoriale des Maires du Val de Saône. Nous avons beaucoup de points forts en commun : des villes ou des villages à taille humaine, un cadre de vie exceptionnel, une proximité importante avec les citoyens, un tissu associatif riche et dynamique, des commerces variés, des écoles de village…

C’est la raison pour laquelle, l’intercommunalité a été au cœur de notre action municipale en 2018 et elle le sera aussi en 2019 : Pourquoi ?

  • parce qu’elle structure des initiatives locales,
  • parce qu’elle est une réponse pragmatique aux problèmes d’investissements que rencontre l’ensemble des élus municipaux,
  • parce que c’est un outil de l’aménagement de notre territoire qui favorise le développement économique et culturel,
  • parce qu’elle permet enfin, à des projets dépassant l’intérêt d’une seule commune, de voir le jour.

C’est certainement aussi la 1ère étape dans la création de communes nouvelles.

Des relations de confiance se sont instaurées entre tous les élus du Val de Saône car nous partageons les mêmes valeurs.

  • Avec Rochetaillée : des actions menées pour l’étude et l’aménagement de la passerelle, des événements partagés comme le feu d’artifice, des 1ers échanges sur l’utilisation, par certaines de nos associations, de la nouvelle salle municipale qui sera construite derrière Intermarché.
  • Avec Saint-Romain: le projet de déplacement de la caserne des pompiers.
  • Avec Albigny: le rapprochement de nos équipes féminines de football et un travail collaboratif pour le futur réaménagement de la Loupe Albigny /Couzon.
  • Avec Neuville: la mise en place d’un partenariat qui a permis la continuité de notre école de musique.
  • Avec une dizaine de communes du Val de Saône: des premières réflexions sur la pertinence d’une cuisine centrale pour nos écoles qui permettrait de faire travailler les producteurs locaux, tout en développant la nourriture bio pour nos enfants.
  • Enfin avec les 17 communes de notre territoire, la création d’un événement culturel en octobre 2019, avec des spectacles différents qui auront lieu dans nos salles communales respectives ; mais aussi la mise en réseau de toutes nos médiathèques, permettant une offre élargie pour nos habitants.

Mais l’intercommunalité n’est pas synonyme d’abandon d’identité. Chaque village doit conserver bien entendu son patrimoine et son histoire.

C’est bien pour cela qu’en 2018, nous avons continué à embellir notre patrimoine, comme chaque année depuis le début de ce mandat :

  • la SAR (salle d’animation rurale) : rénovation totale du sol et des marquages, création d’une pièce pour stocker le matériel, mise en place de nouvelles cages en aluminium pour le foot en salle, changement complet des luminaires. Avec tous les travaux effectués à la SAR depuis maintenant 3 ans, c’est une salle communale entièrement rénovée que nous pouvons offrir aux Couzonnais. Salle que nous mettons aussi à la disposition de l’ASI (Association Sportive Intercommunale), depuis maintenant 2 ans, pendant toutes les vacances scolaires.
  • Le nouveau restaurant scolaire, enfin opérationnel depuis le 7 janvier. Un self pour les enfants de l’école élémentaire et une salle de cantine toute neuve pour les maternels. Ce bâtiment très fonctionnel sera inauguré dans quelques semaines avec les tous les parents d’élèves.

Nous avons toujours comme objectif, de maintenir la qualité de nos équipements en termes de fonctionnalité et de confort, en rénovant tous nos équipements municipaux d’ici 2020. Merci à Karine Lucas et à David Thommegay et la commission urbanisme / travaux qui depuis maintenant 4 ans, font un travail tout à fait remarquable.

A partir de mi-avril 2019, nous commencerons la dernière tranche des travaux du site Ecoles/Mairie, par la rénovation intérieure et extérieure de l’Ecole Elémentaire. Nos engagements de campagne seront alors entièrement tenus avec les deux écoles, la Mairie et le restaurant scolaire, flambants neufs.

Après l’arrêt des Temps Périscolaires à la rentrée de septembre 2018, nous avons rapidement trouvé un nouveau rythme de croisière, avec la création d’un centre de loisirs durant la journée du mercredi. Associé à l’accueil périscolaire et aux devoirs surveillés, nous proposons aux enfants et à leurs parents, un véritable projet éducatif communal, allant de la petite enfance jusqu’à l’adolescence.

Et à propos de projet éducatif, nous sommes en train d’organiser avec La Directrice de l’école élémentaire, les représentants des parents d’élèves et la commission enfance pilotée par Marie-Pierre Schmitt, un déplacement à l’Assemblée Nationale le 20 mars prochain, pour les CM2. Nous visiterons les bâtiments et nous assisterons aux questions au Gouvernement. Merci Blandine pour cette belle initiative.

Dans quelques semaines, nous choisirons aussi un Maitre d’Œuvre pour amorcer dès la seconde partie de l’année 2019 et sur 2020, la rénovation thermique et électrique, ainsi que l’accessibilité de la salle des fêtes dans laquelle nous sommes réunis ce soir.

Ces bâtiments communaux qui appartiennent à l’ensemble des Couzonnais sont des lieux de rencontre et d’échange, qui permettent de préserver le lien social dans notre village. Je voudrais saluer, une nouvelle fois, l’engagement de tous les membres des bureaux de la quarantaine d’associations couzonnaises qui en permettent la pérennité. C’est la raison pour laquelle, nous avons augmenté les subventions votées et versées chaque année aux associations depuis 2014. Merci aussi pour votre mobilisation du 8 décembre en relation avec la commission associations de Laurent Terrade ; grâce à vous, cette fête fût vraiment une superbe réussite.

L’année 2018 aura aussi vu les quartiers se transformer grâce aux actions des comités de quartiers. Cinq comités ont été créés : Carrières, Montagne, Paupière, Port et Village. Des actions concrètes sur le terrain ont déjà commencé : ici des jeux pour enfants ou un parcours de santé pour adolescents, là des enfouissements de réseaux pour l’amélioration du cadre de vie ou la réfection de chemins communaux. La mobilisation des élus et des Couzonnais référents de vos quartiers, en collaboration avec Valérie Henry et Rodolphe Knezovics, a permis d’assurer un suivi régulier des dossiers prioritaires. Nous souhaitons vraiment appuyer les demandes venant de vos quartiers ; c’est cela la démocratie participative.

Vous avez pu aussi constater que nous avons mis en place une signalétique des chemins communaux, et nous avons inauguré lors des Journées Européennes du Patrimoines, le parcours d’une vingtaine de sites remarquables et anciens sur notre village ; sites qui en font son histoire et qui ont fait l’objet d’un magazine spécial patrimoine distribué en septembre. Merci à la commission cadre de vie et environnement de Gérard Dardet et à l’action très efficace de Christian Colombo.

A propos de belle histoire, il y en a une qui continue sur Couzon, celle du « dimanches des chefs », et le 14 octobre dernier, notre marché a été très animé. 300 verrines de « crème de chou-fleur et réduction balsamique « ont été concoctées par le chef du Restaurant l’Hôtel de la Gare. Toutes les personnes présentes ont pu déguster et découvrir cette recette traditionnelle. Merci à Bruno Jacques pour sa persévérance et à Brice, le patron de ce beau restaurant pour son engagement à nos côtés.

Nos 16 commerces de proximité ont besoin de vous pour continuer à exister. UN GRAND MERCI POUR EUX.

En 2019, nous allons garder le même rythme de croisière dans nos investissements, afin que notre village soit de plus en plus attractif.

Le déplacement de la caserne des pompiers au Nord de Couzon sera effectif en septembre prochain. Cette nouvelle caserne, pouvant accueillir 40 pompiers volontaires, deviendra la caserne de Couzon, de St Romain et d’Albigny.

Nos pompiers n’utiliseront que la moitié des 6000 m2 du terrain racheté par la Métropole à l’automne 2017. Sur les 3000 m2 restant, un parking P+R, avec une trentaine de places, en cours d’achèvement, permettra d’avoir une véritable offre de stationnement pour la gare de Couzon. Des jardins familiaux seront aussi mis à disposition pour une quinzaine de familles, sur une parcelle de 500 m2, courant mars.

Un projet immobilier d’environ 20 logements sur l’emplacement de la caserne actuelle a été confié à Lyon Métropole Habitat. Trois de ces appartements seront réservés à nos jeunes pompiers volontaires car nous devons les aider à se loger sur notre commune afin qu’ils puissent continuer leur engagement au service de la population.

Ce sont donc bien 4 projets, faisant partie de la Programmation Pluriannuelle des Investissements, proposées par vos élus en 2014 et votées par la Métropole de Lyon en 2015, qui sont en train de se réaliser simultanément.

Toujours en septembre, une agence postale communale verra le jour dans les locaux actuels de la poste, propriété de la Mairie, ainsi que la mise en place d’un nouveau distributeur de billets automatique. La mobilisation des Couzonnais avec 1200 signatures pour la pétition et celle de vos élus, a été très efficace. Nous déplacerons aussi l’accueil de la Mairie et celui du CCAS dans ces mêmes locaux et nous pourrons donc offrir plus de proximité aux Couzonnais.  Un grand coup de chapeau à la commission développement économique de Jean-François Tanguy qui m’a beaucoup épaulé pour l’aboutissement de ce projet.

Enfin trois grands et beaux projets structurant, d’aménagement, de déplacements et de mobilité verront le jour dans les prochaines années sur Couzon et sur le Val de Saône, permettant aux modes actifs et aux modes doux, de se développer pour le bien de tous :

  • La création sur l’ancienne RD51, partant de l’Ile Barbe jusqu’au pont de Neuville, en passant par Collonges, St Romain et Albigny, d’une piste cyclable. Celle-ci traversera notre village et nous bénéficierons d’une station Vélo’V en 2020, comme les communes voisines. Nous profiterons de ces travaux pour requalifier complètement cette RD51, par l’enfouissement des réseaux et la rénovation de l’éclairage public, l’agrandissement des trottoirs et la réfection de la chaussée.
  • L’étude pour la sécurisation de la passerelle Couzon / Rochetaillée est en cours. Plusieurs scenarii vont être proposés aux deux communes dans les prochains mois. Nous organiserons d’ici l’automne une réunion publique, pour vous présenter les différentes options. Je ne vous cacherai pas que j’œuvre actuellement, avec Liliane Besson, pour la construction d’un nouveau pont routier et pour que la passerelle actuelle reste dédiée aux modes doux : piétons et vélos.
  • Le Bus à Haut Niveau de Service entre Trévoux, Sathonay-Camp et La Part Dieu qui circulera sur l’ancienne voie SNCF du Train de La Galoche, est enfin, si j’ose dire, sur les rails. Un accord de gouvernance entre la Région, la Métropole de Lyon, le SYTRAL et les élus du Val de Saône a été trouvé en décembre dernier.

Ces deux derniers projets devraient voir le jour, avant la fin du prochain mandat, pour peu qu’ils soient portés et défendus par des élus volontaristes et impliqués, tant au niveau de la Métropole de Lyon, que de la Région Auvergne Rhône Alpes.

Je terminerai l’évocation des projets 2019, par celui qui aura lieu en octobre ; je veux bien sûr parler des Jeux Interquartiers qui sont en train de renaître de leurs cendres. Il n’y aura plus que 4 quartiers afin d’assurer une participation massive des habitants. La préparation de cette belle fête couzonnaise est en marche depuis déjà quelques semaines. Nous comptons sur votre participation active dans les prochains mois auprès de vos capitaines de quartier.

Tout ce qui a été réalisé n’aurait pas pu l’être sans l’engagement, le professionnalisme et le dévouement de tous les élus et de tous les services de la Mairie. Je veux souligner ce soir leur travail et leur disponibilité, mis au service de l’intérêt général de notre village. Je tiens aussi à remercier chaleureusement tous les bénévoles qui donne de leur temps pour les autres : au CCAS, à la Bibliothèque, pour l’aide aux devoirs, mais aussi merci à Michel, pour sa présence le dimanche matin, très tôt, pour l’aide aux forains.

Enfin je tenais remercier Oualid pour son magnifique tableau qui nous a servi de carte de voeux et d’invitation et que vous avez pu découvrir sur le chevalet.

Et c’est avec toute mon équipe, que je vous souhaite une année 2019, pleine de santé, de bonheur, de sérénité et d’épanouissement personnel.

Un avenir radieux pour tous et comme l’a écrit Antoine de St Exupery dans Le Petit Princes : « L’avenir nous appartient, tu n’as pas à le prévoir, tu as à le permettre ».

Merci pour votre écoute.