Retour sur la traditionnelle cérémonie des voeux du Maire, samedi 11 janvier 2020 à la salle des fêtes de Couzon-au-Mont-d’Or

DISCOURS DES VŒUX 2020

– Madame la Députée de la 5ème circonscription du Rhône, chère Blandine Brocard,
– Madame la Sénatrice du Rhône, ancienne Maire de Dardilly, chère Michelle Vullien,
– Madame la Conseillère Régionale de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, chère Karine Lucas,
– Monsieur le Président de la Métropole de Lyon, cher David Kimelfeld,
– Madame le Maire de Fontaines-St-Martin, chère Virginie Poulain,
– Madame le Maire de Genay, chère Valérie Giraud,
– Monsieur le Maire de St-Germain-au-Mont-d’Or, cher Renaud George,
– Monsieur le Maire de Collonges-au-Mont-d’Or, cher Alain Germain,
– Monsieur le Maire de Fontaines-sur-Saône, cher Thierry Pouzol,
– Monsieur le Maire de Rochetaillée, cher Eric Vergiat,
– Monsieur le Maire de Quincieux, cher Pascal David,
– Monsieur le Maire de St-Romain-au Mont-d’Or, Cher Pierre Curtelin,
– Monsieur le 1er Adjoint de Champagne-au-Mont-d’Or, cher Pierre Diamantidis,
– Mesdames et Messieurs les Adjoints d’Albigny, représentants Monsieur Le Maire d’Albigny.
– Monsieur Le Directeur du Service Départemental-Métropolitain d’Incendie et de Secours, Monsieur le Contrôleur Général Serge Delaigue,
– Monsieur le Chef de Centre de la Caserne de pompiers de Couzon / St Romain et d’Albigny, Capitaine Thierry Colombo et tous vos pompiers,
– Monsieur l’adjoint au Commandant de la brigade de gendarmerie de Neuville, Major Filiot et tous vos gendarmes,
– Mesdames et Messieurs les élus de Couzon,
– Mesdames et Messieurs les élus des communes voisines,
– Mesdames et Messieurs les Présidents et membres d’associations,
– Mesdames et Messieurs les entrepreneurs et commerçants,
– Monsieur le curé de l’Eglise St Roch, Père Emmanuel,
– Mesdames et Messieurs les agents de la commune de Couzon,
– Mesdames et Messieurs de GRDF, d’ENEDIS, de Lyon Métropole Habitat, de Alliade du SIGERLY et de l’ALEC qui sont nos partenaires tout au long de l’année,
– Chers Couzonnais,
– Chers amis,

Bienvenue dans cette salle des fêtes de Couzon-au-Mont-D’or pour la cérémonie des vœux 2020, moment de partage et de rencontre avec tous vos élus. C’est toujours un réel plaisir de vous accueillir depuis maintenant 6 ans et en particulier cette année pour les derniers vœux de ce mandat.

Je tiens à remercier les services de notre commune et les élus qui m’ont aidé à préparer cette cérémonie des vœux 2020.

Cette cérémonie des vœux est un moment privilégié pour un Maire et son équipe, car il s’agit de présenter le bilan de l’année écoulée et de parler des perspectives d’avenir. En revanche, cette année avec les élections municipales de mars prochain, j’ai un devoir de réserve à respecter. Je ne reviendrai donc pas sur le bilan de l’année 2019, mais je suis persuadé que vous le connaissez tous par cœur, car vous étiez très nombreux à avoir assistés à toutes les inaugurations que nous avons organisées ces derniers mois.

Et je ne vous parlerai pas non plus, des perspectives 2020.
Dans cette période un peu particulière, j’ai quand même voulu insister sur trois points importants pour moi.

Le premier point, sur les contributions émises par notre commune lors du Grand Débat National, suite au mouvement des gilets jaunes.

Début 2019, Le Président de la République a proposé aux Français une grande consultation nationale. Il a souhaité s’appuyer sur les Maires pour faire remonter les débats et les échanges que nous avons avec les habitants de nos communes, prouvant une fois de plus que le Maire est le maillon essentiel et privilégié de notre République. Ce débat national nous a permis de réfléchir à des questions importantes pour l’avenir de notre pays. Et les deux réunions organisées à Couzon, dans cette salle, les 4 et 20 février 2019, ont permis d’affiner les choix des thématiques prioritaires.

150 personnes ont participé à ces discussions très ouvertes et sans aucun tabou.

Le but était que notre commune, dans notre territoire du Val de Saône, puisse trouver des solutions locales qui pourraient être mise en place de façon concrète.

3 priorités sont rapidement apparues :
– les Mobilités,
– la Transition Ecologique,
– la Reconnaissance aux élus d’exercer pleinement leur mandat.

Les propositions des participants, par thématique, ont été les suivantes :

– Pour les Mobilités : créer des parkings relais près des gares, augmenter le co-voiturage et l’auto-partage, développer des pistes cyclables et des stations Vélo’V dans le Val de Saône et relier toutes les gares de nos villages à celles de l’agglomération.

– Pour la Transition Ecologique : privilégier les circuits couts en ramenant de l’agriculture dans les Mont d’or et notamment à Couzon, aider financièrement les habitants à l’isolation de leur logement, diminuer l’intensité lumineuse nocturne, créer une centrale solaire villageoise.

– Pour l’exercice du mandat des élus locaux : remettre le Maire au cœur de l’action publique locale, augmenter l’autonomie des instances locales, regrouper les communes et revoir la présence des services de l’Etat sur notre territoire.

J’ai été très sensible à la qualité des échanges. Chacun a pu s’exprimer, a pu partager ses propres expériences et, Ensemble, nous avons pu mieux appréhender la vision que nous avons de notre commune, de notre territoire et être forces de propositions pour l’avenir.

Nous avons aussi débattu sur le fait, qu’il ne fallait surtout pas opposer, pouvoir d’achat et protection de l’environnement. Le réchauffement climatique est à son comble. On le voit malheureusement en Australie. Des solutions pérennes doivent être trouvées, cela demande un effort collectif et beaucoup d’investissements. La Métropole de Lyon est déjà en action sur ces sujets importants depuis plusieurs années et notre territoire du Val de Saône prendra toute sa part, dans la mise en place de ses politiques publiques.

Le second point sur lequel, il me paraissait important de revenir, concerne le développement d’une Métropole de Lyon ambitieuse, qui doit rester à l’écoute de ses territoires et des citoyens qui y vivent.

La Métropole de Lyon est une innovation unique dont les compétences élargies concernent le quotidien des Grands Lyonnais. Les 59 communes qui la composent, participent pleinement au rayonnement et au dynamisme de cette collectivité.

Mais nous ne devons pas opposer l’intérêt de la Métropole de Lyon, à celui des communes qui la composent. Bien au contraire, l’intérêt de nos habitants passe par une répartition bien pensée des rôles, des investissements et des compétences et par une parfaite coordination des moyens.

Nous souhaitons renforcer la notion de proximité et donner à notre Conférence Territoriale des Maires du Val de Saône, forte de 17 communes, plus de pouvoir, notamment dans la programmation pluriannuelle des investissements, mais aussi pour que notre Conférence, puise formaliser un véritable projet de territoire, comme par exemple le développement touristique ou l’implantation d’entreprises permettant de trouver un emploi à proximité de son domicile.

Notre commune est prête à poursuivre dans cette voie et à prendre toute sa part au débat futur.

Pour réussir ce challenge, nous avons aussi besoin de travailler de plus en plus en relation avec les communes voisines. Nous avons beaucoup de points forts en commun : des villes ou des villages à taille humaine, un cadre de vie exceptionnel, une proximité importante avec les citoyens, un tissu associatif riche et dynamique, des commerces variés, des écoles de village…

Des relations de confiance se sont instaurées entre tous les élus du Val De Saône car nous partageons les mêmes valeurs. Et votre présence ce soir, chers collègues, chers amis, en est la preuve vivante.

Enfin le troisième point portera sur un ensemble de remerciements que je voulais faire.
Pour moi, le mot merci évoque de la reconnaissance et du respect, pour les actions que font les personnes de façon individuelle ou collective.
A chacun de mes vœux ou lors des cérémonies de la Sainte Barbe, je ne manque pas de remercier les pompiers et les gendarmes qui sont toujours là pour nous protéger et pour nous défendre. Ils ont des missions de plus en plus difficiles et dangereuses, ils sont parfois agressés et ils souffrent d’un manque global de reconnaissance, pour tout ce qu’ils font pour nous. Un énorme merci pour votre présence rassurante.

Je voudrais saluer, une nouvelle fois, l’engagement de tous les membres des bureaux de la quarantaine d’associations couzonnaises qui en permettent la pérennité. Car l’histoire de notre commune repose sur l’énergie de ses habitants et sur celle de nos associations. Elles ont contribué à construire ce modèle local depuis des générations. Ce modèle repose sur des bénévoles qui ont permis et permettent encore à nos enfants et à nos habitants, d’exercer une activité sportive ou culturelle dans le village où ils vivent, à proximité de leur domicile. Ces bénévoles ont cette volonté de donner à l’autre, de lui transmettre quelque chose dans un objectif d’épanouissement personnel. Je suis en effet convaincu que chaque Couzonnais a un jour bénéficié de l’action d’une association ou d’un bénévole. Un grand merci à vous toutes et à vous tous.

Je voulais aussi saluer les agents de notre commune qui nous permettent de réaliser nos politiques publiques au service de tous les Couzonnais. Nous avons de la chance, j’ai de la chance, d’avoir autant d’agents compétents, dévoués et investis, pour œuvrer au quotidien. De l’entretien du stade de football, à celui de nos nombreuses salles communales, en passant par la surveillance au restaurant scolaire, au périscolaire et au travail des Atsems. De l’action sociale du CCAS, à l’attractivité de notre bibliothèque, en passant par la gestion des dossiers d’urbanisme, de l’Etat civil, des finances et des appels d’offres. Nos agents municipaux sont sur le front pour s’occuper de vos enfants, de nos anciens, donc des plus jeunes et des moins jeunes. Ils sont vraiment dans l’action intergénérationnelle. Merci pour votre engagement pour nos habitants.

Je tiens aussi à remercier chaleureusement tous les bénévoles qui donnent de leur temps pour les autres : au CCAS, à la bibliothèque, pour l’aide aux devoirs, en tant que représentants des quartiers, mais aussi merci à Michel, pour sa présence le dimanche matin, très tôt, pour placer les forains.

J’emploie souvent l’expression « Seul, on va plus vite, mais ENSEMBLE, on va plus loin «, car elle correspond vraiment à ce que je suis.

Quand je pense aux élus qui m’accompagnent depuis plusieurs années, le « merci » que je souhaite leur adresser revêt, en plus de la reconnaissance et du respect, une autre signification : celle de leur engagement pour l’intérêt général de notre commune. Je voulais le dire publiquement.
OUI chers amis, quelles que soient nos amitiés, nos différences, nos oppositions ; vous êtes tous des élus engagés et dévoués pour le bien commun. Vous avez donné du temps, de l’énergie, de la sueur et parfois même des larmes. Merci pour votre action pour Couzon.
Mais si vous avez pu être si actifs et si présents chers élus ; vous le devez, nous le devons aussi à la bienveillance de nos conjoints, de nos enfants et de nos familles qui ont permis notre engagement.
Un grand merci à vous toutes et vous tous.

Et c’est avec toute mon équipe, que je vous souhaite une année 2020, pleine de santé, de bonheur, de sérénité et d’épanouissement personnel.

Un avenir radieux pour tous et comme l’a écrit Antoine de Saint Exupéry dans Le Petit Prince : « L’avenir nous appartient, tu n’as pas à le prévoir, tu as à le permettre ».

Merci pour votre attention.

Patrick Véron
Maire de Couzon-au-Mont-d’Or
11 janvier 2020

Comme chaque année trois Couzonnais, qui ont fait connaître notre village à l’extérieur, ont été mis à l’honneur :

– Caroline Gandolfo, écrivain, pour la publication de son premier roman « 366 féminin » qu’elle dédicacera à la bibliothèque, samedi 18 janvier de 10 h à midi.

– L’équipe féminine de football du GOSC qui a de très bons résultats, et qui a aussi créé une entente sportive avec le club de Rive Droite. Une vraie avancée intercommunale.

– Martin Vey, premier prix de la confrérie au championnat du monde de pâté croûte, A noter Martin n’était pas venu les mains vides et a fait déguster à toute l’assemblée son « gâteau ».

La soirée s’est terminée par la traditionnelle galette et du Cerdon.

A noter que la décoration de la salle nous a été gentiment prêtée par le Val Fleuri (Fleurieu-sur-Saone)